Les symboles dans les jeux vidéos

Vous le connaissez surement: c’est un dragon dont les ailes forment un losange; on distingue aussi la tête cornue et la queue, pointue de l’animal. Il est souvent en fer ou en noir. Ce symbole, celui de Skyrim, a une histoire, une valeur, une signification. Les jeux regorgent de symboles comme dans toutes formes d’art. Rien n’est laissé au hasard bien évidemment au hasard: il faut que les symboles fassent sens.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un symbole ? Un symbole peut être un objet, une image, un mot écrit, un son voire un être vivant, ou une marque particulière qui représente quelque chose d’autre par association, ressemblance ou convention. On se rend compte que l’on est entouré de symboles e toutes sortes. Le symbole se rapproche alors de l’icone et du signe.

Les symboles dans l’art en général

L’art contient bien évidemment des symboles car ils ont une multitude d’applications. Que ce soit pour contourner la censure, signifier une idée par une autre ou faire un détour poétique… Ainsi, le flacon ou le voile près de la Vierge dans les peintures est un moyen de symboliser une union chaste, pure, transparente. Pour faire court, l’art se nourrit d’une multitude de symboles que chaque génération d’artistes va modifier pour donner une nouvelle signification. Il faut vraiment insister sur le caractère « conventionnel » du symbole. Il est crée de toute pièce mais doit être reconnu par tous -ou le plus grand nombre- pour être efficace.

Comme sans l’art, les jeux vidéos sont criblés de signes et de symboles. On peut en distinguer deux sortes: les symboles destinés au joueur et ceux qui servent à rendre crédible un univers. Bien sûr, il ne faut pas penser manichéisme et prendre en compte le fait que souvent, les deux se mélangent. Voici quelques exemples de symboles célèbres:

Des symboles pour le joueur

Ils sont les plus visibles et les développeurs peuvent au choix tenter de les dissimuler ou bien d’assumer leur présence. Il peut s’agir des tutos, chaque boutons renvoyant à quelque action. Le cas le plus évident de symboles est l’ATH. l’Affichage Tête Haute est peut être constitué d’un nombre de faibles symboles (les fps par exemple) ou d’un grand nombre (les mmorpg entre autre). L’ATH permet d’afficher des informations utiles au joueur de manière « naturelle » et instinctive : le nombre de munitions, la boussole, le réticule de visée, les ressources…) pour permettre à ce dernier de jouer de manière fluide. Le but est d’aider le joueur sans que les symboles soient trop visibles et le gênent. Pa exemple, le studio Ubisoft est connu pour ses orgies de symboles qui indiquent des lieux à visiter, à looter, ou des quêtes secondaires.

Les mmorpg sont réputés pour la masses de symboles qu’ils affichent
Ajouter un ATH à une vue FPS | Brick à Brack
la barre de vie est considérée comme un élément vital de l’ath

Certains symboles, à l’image du dragon de Skyrim deviennent des représentations de la saga ou du jeu duquel ils sont tirés. On peut alors dire que les symboles dépassent les jeux et deviennent des phénomènes de société. On peut citer (entre de nombreux autres…) le logo d’Assassin’s Creed, de Minecraft ou encore de Gear of war. Le merchandising a bien fait son taff.

Des symboles in game

Mais ce qu’il y a de plus évident, ce sont les symboles DANS les jeux, ceux qui créent un lore, une profondeur au jeu. Par exemple, dans le niveau « Volga » de Metro : Exodus, un groupe voue un culte à un poisson mutant gigantesque. On retrouve de nombreux dessins de poisson dans les espaces habités par le groupe. Or le poisson, en plus d’être une représentation de leur « poisson-tsar », le poisson est une très antique représentation du christianisme. En effet, les religieux arboraient ce signe pour se reconnaître entre eux. Quoi de mieux qu’un poisson peint dans une église en ruine où l’on vénère un mutant ? Mettre des symboles dan un jeu est un moyen simple et claire pour approfondir le monde du jeu: on lui confère non seulement un passé mais aussi des références, un mode de pensée, un fonctionnement particulier.

Il serait inutile de relever tous les symboles car chaque jeu en possède. Ou du moins chaque bon jeu car le fond déborde sur la forme. On retrouve alors des éléments du propos dans la forme même : le symbole. Prenons un exemple. Mad Max tourne autour de la voiture, les véhicules y sont légions pour la course poursuite, la survie autant physique que mentale. La voiture de Max peut être customisée et plus on progresse, plus on plus trouve de moteurs puissants permettant de fuir, d’attaquer des ennemis toujours pus coriaces. Ce rêve est incarné par le V8, le meilleur moteur que seule la digne « Opus Magnum » est apte à utiliser. Les conversation autour du V8 sont nombreuses et incarnent la toute puissance de celui qui le possède. Certains ennemis ont même un tatouage des V8 sur le torse. Ce moteur devient plus qu’un simple outil: c’est un symbole de puissance et d’autorité. Comme dans cet exemple, de nombreux objets sont mythiques et servent de symbole pour illustrer l’entièreté d’un jeu ou d’une saga.

Maintenant que vous savez comment trouver un symbole dans un jeu, c’est parti : attrapez-les tous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s